Liste : les 40 députés qui ont voté contre l'extension à 12 jours du congé de deuil d'un enfant mineur.

Publié le 3/02/2020

 

(Gauche à droite, 1er ligne, 2e ligne...) Aurore Bergé, Annie Vidal, Anne-Laure Cattelot, Alexandre Holroyd, Bénédicte Peyrol, Bénédicte Pételle, Christine Hennion, Christine Cloarec-Le Nabour, Caroline Janvier, Carole Bureau-Bonnard, Delphine Bagarry, Emmanuelle Fontaine-Domeizel, François Jolivet, Florent Boudié, Florence Provendier, Fannette Charvier, Fadila Khattabi, Graziella Melchior, Géraldine Bannier, Gaël Le Bohec, Huguette Tiegna, Julien Borowczyk, Jean-Pierre Cubertafon, Jean-François Portarrieu, Jean-Charles Larsonneur, Michèle Peyron, Michèle de Vaucouleurs, Michel Lauzzana, Marion Lenne, Marc Delatte, Nicole Dubré-Chirat, Nicolas Démoulin, Pascal Lavergne, Raphaël Gérard, Stéphane Travert, Séverine Gipson, Sereine Mauborgne, Véronique Hammerer, Valérie Thomas, Valéria Faure-Muntian.

 

Jeudi 30 janvier 2020, l'Assemblée avait retoqué d'extrême justesse une proposition de loi du groupe UDI-Agir visant à instaurer un congé de deuil de 12 jours plutôt que les 5 actuels pour les parents ayant perdu leur enfant.

 

 

La liste des députés

 

Aurore Bergé - Yvelines (10e circonscription)*

Annie Vidal - Seine-Maritime (2e circonscription)

Anne-Laure Cattelot - Nord (12e circonscription)

Alexandre Holroyd - (député des Français de l'étranger)

Bénédicte Peyrol - Allier (3e circonscription)

Bénédicte Pételle - Hauts-de-Seine (2e circonscription)

Christine Hennion - Hauts-de-Seine (3e circonscription)

Christine Cloarec-Le Nabour - Ille-et-Vilaine (5e circonscription)

Caroline Janvier - Loiret (2e circonscription)

Carole Bureau-Bonnard - Oise (6e circonscription)

Delphine Bagarry - Alpes-de-Haute-Provence (1re circonscription)

Emmanuelle Fontaine-Domeizel - Alpes-de-Haute-Provence (2e circonscription)

François Jolivet - Indre (1re circonscription)

Florent Boudié - Gironde (10e circonscription)

Florence Provendier - Hauts-de-Seine - (10e circonscription)

Fannette Charvier - Doubs (1re circonscription)

Fadila Khattabi - Côte-d'Or (3e circonscription)

Graziella Melchior - Finistère (5e circonscription)

Géraldine Bannier - Mayenne (2e circonscription)

Gaël Le Bohec - Ille-et-Vilaine (4e circonscription)

Huguette Tiegna - Lot (2e circonscription)

Julien Borowczyk - Loire (6e circonscription)

Jean-Pierre Cubertafon - Dordogne (3e circonscription)

Jean-François Portarrieu - Haute-Garonne (5e circonscription)

Jean-Charles Larsonneur - Finistère (2e circonscription)

Michèle Peyron - Seine-et-Marne (9e circonscription)

Michèle de Vaucouleurs - Yvelines (7e circonscription)

Michel Lauzzana - Lot-et-Garonne (1re circonscription)

Marion Lenne - Haute-Savoie (5e circonscription)

Marc Delatte - Aisne (4e circonscription)

Nicole Dubré-Chirat - Maine-et-Loire (6e circonscription)

Nicolas Démoulin - Hérault (8e circonscription)

Pascal Lavergne - Gironde (12e circonscription)

Raphaël Gérard - Charente-Maritime (4e circonscription)

Stéphane Travert - Manche (3e circonscription)

Séverine Gipson - Eure (1re circonscription)

Sereine Mauborgne - Var (4e circonscription)

Véronique Hammerer - Gironde (11e circonscription)

Valérie Thomas - Puy-de-Dôme (1re circonscription)

Valéria Faure-Muntian - Loire (3e circonscription)

*Aurore Bergé assure n’avoir pas pris part au vote. Pourquoi le cabinet de la députée n’a-t-il pas demandé rectification auprès des services de l’Assemblée ? À la question de Maxime Combes, Aurore Bergé indique que cela a été fait, mais que les services étaient « injoignables » samedi. Quant à la possibilité qu’il s’agisse d’un vote délégué par la fidèle macroniste, cette dernière répond que son nom devrait « forcément » être précisé entre parenthèses, « ce qui n’est pas le cas ici ». Le mystère reste entier. Le groupe LREM à l'Assemblée a annoncé que ce vote, désormais qualifié d'« erreur », serait corrigé au Sénat en mars prochain.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

retour en haut de page

 

Nbv : 131339

 

nnnnnnn